En exil au Qatar, Karim Wade ne communique avec les siens que via whatsApp : en voici la raison

Décidément, depuis belle lurette, la vie de l’ancien puissant ministre de la Terre et du Ciel est loin d’être un long fleuve tranquille.

En effet, exilé au Qatar, à des milliers de kilomètres du Sénégal, son propre pays, Karim Wade, dont l’avenir politique ne tiendrait plus qu’à un fil, depuis qu’il a été condamné à six ans de prison ferme et à 138 milliards F Cfa à payer à l’Etat par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei), souffre toujours le martyre.

La preuve, Actusen.com a appris, de sources dignes de foi, que le fils de l’ancien Président de la République ne communique avec les siens que via WhatsApp. Non pas parce qu’il est fauché comme un rat.

Mais plutôt parce que, selon toujours les sources de Actusen.com, Karim Wade, candidat du Parti démocratique sénégalais (Pds) à la prochaine Présidentielle de 2019, veut éviter, à tout prix, de voir ses communications téléphoniques avec certains de ses compatriotes établis au Sénégal être enregistrées.

En d’autres termes, Karim Wade se garde d’offrir à son bourreau Macky Sall et à son régime toute possibilité de le placer sur écoute. Et de connaître la teneur des coups de fil qu’il passe avec les siens.

D’ailleurs, d’après une confidence faite à Actusen.com, Karim Wade a, récemment,  indiqué à un membre du Parti démocratique sénégalais qu’il voulait s’entretenir avec lui, au bout du fil. Mais à condition, a-t-il ajouté à son interlocuteur, que «vous soyez sur whatsapp».

Un responsable libéral contacté par Actusen.com, confie, sous le sceau de l’anonymat, qu’effectivement, il échange souvent avec Karim Wade, via WhatsApp. Mais ignore, dit-il, les raisons pour lesquels leurs entretiens se font par le biais de ce réseau social.

On se souvient qu’il y a de cela quelques mois, Actusen.com révélait que le régime, «ivre» de colère contre les nombreux coups de fil que le fils de l’ex-Président Wade passait à certaines personnalités politiques, sportives, culturelles et religieuses, s’en était plaint en sourdine.

Du coup, Karim Wade était resté, un long moment, sans renouer avec ses coups de fil, qui avaient fini d’ulcérer les tenants du Pouvoir.

Pour rappel, la semaine dernière, Me Abdoulaye Wade, à la suite de Babacar Gaye, porte-parole du Pds, a informé que lui et Karim Wade seront, bientôt, de retour au Sénégal. Ce, pour prendre, activement, part à la campagne pour les élections législatives du 30 juillet prochain. Est-ce la fin de l’exil des Wade ? Allez savoir…

Actusen.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here