Hommage à Mame Cheikh Al Tijani

La tristesse qui m’a envahi en apprenant la rappel à Dieu de Mame Cheikh s’est brusquement dissipé à la lecture de cette assertion de notre illustre guide : « la mort est une victoire pour celui qui n’a pas gâché sa vie ».

Et notre khalife n’a aucunement gâché sa vie ! Bien au contraire !

Il l’a très utilement vécu !

Mame s’en est allé aux cieux rejoindre son vénéré père, le port altier !

Oui, Mame Cheikh, tu ne baisseras point la tête en rencontrant Mame Babacar.

Tu as su, magnifiquement  gérer le legs de nos dignes ancêtres.

Et ils t’accueilleront avec le respect dû à ton honorabilité, à ton rang !

Ta mission, tu l’as accompli avec brio !

Al Maktoum s’en est allé aux côtés de Seydi Hadji Malick et de son homonyme Cheikh Ahmad Al Tijani.

Un fin connaisseur de la science islamique, un intellectuel hors pair, un soufi à la spiritualité hors norme s’en est allé.

Un érudit d’une grande dimension s’en est allé rejoindre ce cercle ô combien enviable de ceux, qui s’assiéront à la table du plus distingué d’entre nous.

La nature, a quant à elle, fini de rendre un bel hommage à cet homme multidimensionnel, cet homme de cœur et de raison.

Oui, le ciel s’est assombri pour un ultime témoignage à la gloire de cet amoureux du Prophète.

Et le soleil, si triste, s’est caché, pour ne pas montrer sa peine !

Mame Cheikh, tu diras à Cheikhal Khalifa, que les jeunes générations et celles futures qui ne lui sont pas contemporaines sont fiers de son legs,

Mame Cheikh, tu diras à Dabakh Malick, que sa bonté légendaire continue à nous mettre du baume au cœur et que ses paroles, pleines de sagesse, continuent à résonner dans nos demeures et contribuent à éclairer notre chemin, car toujours d’actualité,

Mame Cheikh, tu diras à l’auteur de Xilasu zahab,Ifham al munkiru jaani, Faakihatul Tullab, Diwan… qu’il fait notre fierté,

Mame Cheikh, tu diras à Cheikh Ahmad Tijani, fondateur de cette belle tarikha, que nous lui serons éternellement reconnaissants,

Mame Cheikh, tu diras à la perfection faite homme, au plus illustre d’entre les créatures, que l’humanité, lui est d’un amour incommensurable ;

Tu diras au  Sceau des prophètes, qu’auprès de lui, nous espérons intercession !

Alhamdoulilah, Alhamdoulilah, Alhamdoulilah !

Rendons grâce à Allah pour cette sortie victorieuse de Mame Cheikh !

Repose en paix Mame !

beyebadou@hotmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here