Avec les résultats du Prytanée militaire : l’Amicale des Anciens Enfants de Troupe se retrouve, forcément, dans cet état

Lorsque le Prytanée militaire de Saint-Louis réalise des résultats de rêve aussi bien au Baccalauréat, au Bfem et au Concours général, l’Amicale des Anciens Enfants de Troupe ne peut que s’en extasier de bonheur.

Et adresser ses plus sincères remerciements à l’encadrement militaire et au Corps professoral. Voici, à cet effet, le communiqué de ladite Amicale, parvenu à la Rédaction de Actusen.com.

 INTEGRALITE DU COMMUNIQUE

« L’Amicale des Anciens Enfants de Troupe adresse ses vives félicitations à l’encadrement militaire et au corps professoral du Prytanée militaire de Saint-Louis et aux Enfants de Troupe pour les excellents résultats obtenus aux Concours Général, Baccalauréat et BFEM édition 2016.

L’école a en effet obtenu 100% au Bfem pour 68 candidats présentés ; pour le Baccalauréat, c’est un taux de réussite de 97,22% qui est affiché dont 32 mentions pour 70 admis sur 72 candidats présentés. Une preuve que l’excellence demeure un creuset pour le prytanée militaire.

L’Amicale encourage ainsi les Enfants de Troupe et parie sur un objectif de 100% au Baccalauréat et le titre de meilleur établissement, l’année prochaine.

Ibra DIAKHATE

Le Président »


Sourceainfo

2 thoughts on “Avec les résultats du Prytanée militaire : l’Amicale des Anciens Enfants de Troupe se retrouve, forcément, dans cet état

  1. AUCUN MERITE. Si les autres établissements publics sont mis dans les mêmes conditions que le prytanée (nourris, logés et blanchis aux frais du contribuable sénégalais, LES RESULTATS SERAIENT LES MEMES QUE CES ENFANTS DE TROUPE;. Ils ne sont ni plus intelligents ni plus sérieux, mais ils ont moins de difficultés ue leurs compatriotes du même âge: ils ne viennent pas en classe endormis parce que les voisins organisaient un baptême ou des cérémonies religieuses; ils ne viennent pas en retard en classe, car ils n’ont pas fait 15 kms pour aller àl’école dans des ndiagas ndiaye; etc.

Laisser un commentaire