Sevrée de magistrats, la Cour suprême de Banjul renvoie tout le monde à lundi prochain : victoire de Jammeh

Qui pouvait voir venir? Le recours du Président sortant de la Gambie va être finalement étudié lundi prochain. Aucun des juges étrangers devant statuer sur le sort de la Nation gambienne n’a pu être présent, hier, date à laquelle la cour suprême devait se réunir.

C’est le juge nigérian qui devait statuer en qualité de Président de la Cour qui a demandé le report de l’audience au mois de mai. Car cette date du 10 janvier « n’est pas compatible avec ses obligations vis-à-vis de l’agenda judiciaire de son pays ».

Mais ce n’est pas lui seul qui a brillé par son absence. En effet, quatre autres des six juges se sont inscrits aux abonnés absents. C’est dans ce contexte que des Chefs d’Etat de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest doivent se rendre en Gambie. Pour tenter de convaincre le dictateur gambien à lâcher du lest.

Actusen.com 


Sourceainfo

Laisser un commentaire