Le Sénégal sera en guerre civile, si les invectives entre politiques ne cessent pas : la mise en garde, rapportée par Al Amine, est de Al Makhtoum

La mise en garde est sèche. Elle porte les empreintes du défunt khalife général des «Tidianes» et est rapportée par son successeur Serigne Abdoul Aziz Sy, Al Amine.

Recevant des acteurs politiques et des délégations de pays étrangers venus présenter leurs condoléances, suite au rappel à Dieu de Serigne Cheikh Tidiane Sy, Al Makhtoum, le tout nouveau khalife général s’est voulu formel : «si les acteurs politiques ne cessent pas les invectives et autres attaques verbales entre eux, nous allons tout droit dans le mur. Celles-ci peuvent nous conduire vers la guerre civile, comme c’est actuellement le cas dans bien des pays arabes».

Pour convaincre les plus sceptiques, quant aux menaces sérieuses qui planent sur le Sénégal, Serigne Abdoul Aziz Sy, Al Amine a déclaré à ses interlocuteurs que c’est son prédécesseur qui a vu le chao venir, si rien n’est fait.

Et si le pire s’abattait sur notre pays, aucun politicien ne songerait plus à faire de la politique. Que cela soit au niveau des tenants du pouvoir ou au sein de l’opposition. La mise en garde est à prendre très au sérieux. Dans la mesure où Al Makhtoum fut un surdoué, capable de lire dans le futur, parce que doté de connaissances surréalistes.

Actusen.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here