Me Abdoulaye Babou, ancien ministre : ‘’la proposition de modification de l’article LO. 114 est dirigée contre Abdoul Mbaye et Karim Wade… »

L’ancien Premier ministre, Abdoul Mbaye, ne savait pas si bien dire, lorsqu’il soupçonnait le Pouvoir de vouloir  l’empêcher de briguer le suffrage de Sénégalais à la Présidentielle de 2019, en jouant sur sa bi nationalité. Eh bien, ce soupçon est, aujourd’hui, conforté par Me Abdoulaye Babou, ancien ministre.

Invité de l’émission « EN APARTE » sur Actusen.com, le leader de Alliance pour l’alternance (Alal) a, en effet, révélé que, lors de la revue du Code électoral, de ce lundi 1 août 2016, le ministre-conseiller,  Benoit Sambou, plénipotentiaire de la majorité présidentielle, a proposé une relecture de l’article LO.114, en ajoutant un point pour préciser  les conditions de l’article 28 de la Constitution.

Lequel point stipule : ‘’ tout candidat détenteur d’autre nationalité, doit avoir renoncé à celle-ci, depuis au moins cinq ans, avant le jour du scrutin et en fournir les preuves’’. Or, la loi en vigueur donne la latitude au concerné de le faire, le jour du dépôt de la candidature.

Même si cette proposition n’a pas été, finalement, retenue par les parties prenantes,  l’ancien Président de la Commission des lois de la 11e Législature,  pense que l’idée n’est pas fortuite. ‘’Si vous analysez bien, vous arrivez à un seul résultat : elle est dirigée contre Abdoul Mbaye, contre Karim Wade (ils sont tous Franco sénégalais)’’ , déclare Me Babou. Toutefois,  notre invité soutient que cette loi, si jamais elle est adoptée, peut être  attaquée devant le Conseil Constitutionnel, car visant un groupe d’individus.

Autre  sujet abordé par l’ancien ministre de la Fonction publique : l’affaire Nafi Ngom Keïta. Dénonçant son limogeage, Me Babou pense que cette dame a payé pour sa détermination à lutter contre la corruption. Il en est de même pour  l’Inspecteur des Impôts et Domaines, Ousmane Sonko, suspendu de ses fonctions.

Pour le leader de « ALAL », l’attitude du Président de la République ne se comprend pas, d’autant qu’il avait bien entamé son mandat. ‘’Qu’on le veuille ou non, le Président a un bilan sur le plan des infrastructures. Maintenant, il est en train d’échouer sur le problème le plus simple qui est la bonne gouvernance’’, déclare l’avocat-politicien.

Fidèle à son style, Me Babou s’entretient, sans langue de bois, avec Daouda Gbaya. Vidéo explosive sur Actusen.com, à ne pas rater, sous aucun prétexte !

Daouda GBAYA (Actusen.com)

1 COMMENTAIRE

  1. DE VRAIS MÉTISSE SENEGALO CAP-VERDIENNES CHEZ NOUS!!

    DEMANDEZ JUSTE MIMI A VOTRE ARRIVE A L’INSTITUT.
    JE POURRAI ÊTRE PRIT MAIS PATIENTEZ SI VOUS DÉSIREZ QUE JE VOUS MASSE.
    MA (PHOTO EST BIEN RÉELLE), SI C’EST PAS LE CAS VOTRE TRANSPORT VOUS SERA REMBOURSE.

    LE MASSAGE DÉTEND LE CORPS ET L,ESPRIT.
    APRÈS UNE SEMAINE DE TRAVAIL?
    DE FATIGUE DE STRESS
    OU DE COURBATURES…
    VOTRE REMÈDE EST LE MASSAGE.
    CONTACT: tel: 77 598 76 89 / 78 424 41 54 / 70 820 94 90 / 76 647 25 63

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here