Parution du nouvel ouvrage de Ibrahima Théo LAM « Lettre à la jeunesse africaine » / Développement personnel – Editions l’Harmattan (2017)

Sans être un orfèvre en matière d’analyse politique et en faisant confiance à son bon sens, son estime de soi, son professionnalisme et son expérience, Ibrahima Théo LAM, l’auteur de « Lettres à la jeunesse africaine » a toujours milité pour le renforcement des valeurs humaines et culturelles, fondées essentiellement sur les croyances et les réalités africaines ainsi que les rapports avec l’autre, dans la société et en dehors de celle-ci.

L’auteur suggère d’abord de s’enraciner dans ses propres valeurs (respect des parents, de soi, ouverture d’esprit, courage, dignité …) avant de s’ouvrir aux autres. Cela permet de s’améliorer par le choix judicieux et la compréhension des valeurs positives de l’autre.

En effet, Ibrahima Théo LAM dont l’amour altruiste pour son pays « le Sénégal » spécifiquement, et l’Afrique plus généralement est conscient que notre continent regorge de potentialités et de possibilités à travers nos connaissances scientifiques et techniques nécessaires pour bâtir l’actuelle société africaine moderne pour la quelle un autre type d’africain est né, dissout dans des concepts et des pratiques nouvelles ou modernisées qui sont parfois sans rapport avec les us et coutumes de nos peuples mais dont il revendique son appartenance.

Dans ces sociétés, nos jeunes ont été élevés dans le berceau de la civilisation occidentale. Ils en ont fait leur référence. Ils ont été détachés de leur cordon ombilical et ont évolué malgré eux dans le sillage des politiques nationales qui calquent leurs politiques aux pays occidentaux et qui appliquent strictement à leurs problèmes, les solutions que ces derniers leurs recommandent, tout en espérant naïvement bénéficier des retombées et d’abondance de ces pays.

L’auteur à travers son ouvrage exhorte la jeunesse africaine de se libérer de ces chaînes en reprenant en main la perception de leur avenir, l’avenir du continent africain. Il leur propose de reconsidérer cette situation avec plus d’espoir de confiance et d’affirmation de soi, afin de faire face au sous-développement endémique de nos pays et dont ils sont les premières victimes.

Lettres à la jeunesse africaine est un ouvrage pédagogique de développement personnel axé aux valeurs fondamentalement intrinsèques à l’Africain : persévérance, dignité, conservationnisme culturel, travail et respect de soi et des autres. Elles sont un message optimiste redonnant la foi et appuyant la création et la réalisation du rêve africain par l’entrepreneuriat.

Elles prennent  en compte les vrais intérêts des jeunes en leur proposant de privilégier l’affirmation de leur identité, de se réapproprier le fait qu’ils sont le moteur d’une croissance endogène, le feu qu’il l’attise créant ainsi l’énergie nécessaire pour propulser les pays africains dans le cercle des pays émergents en les incitant à regrouper à travers leur volonté d’entreprendre, toutes les forces laboureuses de leurs pays (agriculteurs, pêcheurs, artisans et autres travailleurs du secteur informel). Lettres à la jeunesse africaine sont une nouvelle alternative que l’auteur partage avec les jeunes car elle constitue la vision d’une production de richesse pour tous.

A tous les jeunes africains

Appel militant

Nous ne nous connaissons sans doute pas mais nous sommes sur le même bateau : Humains sur la même planète. A ce titre, nos rêves et nos espérances se ressemblent. Ce que j’ai à partager peut vous être utile. Rien de révolutionnaire dans ce que la vie m’a appris. Rien que des choses simples. Pour nous encourager. Pour nous aider à ranimer nos forces. Pour nous dire que tant qu’il y a de la vie il y a de l’espoir…, et nous n’avons qu’une vie.

Comme nous le savons, le chômage des jeunes est en hausse partout dans le monde et en Afrique les perspectives d’avenir semblent bien limitées. A moins d’être un sportif, un lutteur ou une vedette télévisuelle reconnue, les temps sont durs pour un jeune Africain qui veut s’en sortir.

Certes nous vivons dans un monde globalisé et cela peut nous pousser à nous poser la question de savoir pourquoi « le jour de notre jour » tarde tellement à arriver ? Si nous avons les mêmes droits qu’un jeune de l’occident, pourquoi notre avenir est-il si sombre ? Des gens vivent le rêve américain, à quand notre rêve africain va devenir réalité ?

A travers cet ouvrage, je lance un appel à tous les jeunes, diplômés ou non, désireux de sortir du sous-emploi et du désespoir, qui veulent écrire une nouvelle page de leur vie, qui veulent faire de cette année 2016 le départ d’une nouvelle étape dans leur vie.

Quelque part en vous, se trouvent nicher déjà les choses dont je vais vous parler. Je ne vous révèle aucun scoop fracassant, vous avez déjà entendu ou lu ce qui va suivre. Néanmoins et comme je l’ai dit au début, c’est mon devoir personnel de vous redire ces choses. Et c’est un immense privilège de pouvoir le faire, j’en remercie Dieu.

Pour vous dire la vérité, je serai même heureux que vous oubliez ces lettres une fois lues. Parce que mon objectif en vous écrivant, très chers jeunes et très chers lecteurs, c’est simplement de vous encourager à développer votre potentiel créatif et votre sens de l’innovation.

Je souhaite que vous ranimiez vos forces si vous êtes trop fatigués pour vous relever.

Je souhaite que vous vous offriez un instant de silence si la distraction vous a fait perdre l’essentiel.

Je souhaite que vous croyiez encore en vous si vous n’êtes pas écoutés.

Je souhaite vous dire aussi que vous n’avez qu’une vie. Et qu’avec l’aide de Dieu, elle peut être semée   de petites difficultés et de grands bonheurs.

Chers jeunes du continent africain,

Derrière chaque grand défi, il y a une grande bénédiction. Derrière chaque grand combat, il y a une grande victoire. Dans notre continent, la fin du chômage des jeunes est ce grand combat que nous voulons remporter avec vous. Chers jeunes, levons-nous car il s’agit d’une guerre à mener contre le fatalisme, le désespoir, l’oisiveté, la dépression, le manque de confiance en soi, la pauvreté … en somme contre le découragement des forces vives de notre nation. Et nous sommes ces forces vives. Car quel est l’avenir de l’Afrique sans nous ? …

A nous tous, qui que nous soyons, je souhaite le meilleur. Car nous sommes à l’aube d’une fantastique émergence, celle de notre continent. Soyons assurés qu’aucune globalisation ou uniformisation ne saurait nous ôter notre prérogative, celle de jouer notre carte, d’apporter notre singularité au monde. Notre vitalité est notre force, nous le prouvons chaque jour.

Brazzaville, le 27/02/2016

 

Contenu des Lettres

1 Se découvrir, mesurer ses aptitudes 2 Du potentiel à la compétence 3 Votre orientation professionnelle
4 Le manque de moyens 5 Transformez vos limites en opportunités 6 Développer votre autonomie
7 Votre meilleur et plus grand projet, c’est vous-même 8 Chères étudiantes, chers étudiants 9 Aux jeunes stagiaires
10 Aux jeunes employés 11 Aux jeunes porteurs de projet 12 Boîtes à outils

 

Conclusion

Chères jeunes sœurs et jeunes chers frères, chers amis,

Ce fut un plaisir de m’adresser à vous à travers ces douze lettres, écrites avec conviction et engagement. Vous savez, le dictionnaire Larousse définit, la jeunesse comme étant la période de la vie humaine comprise entre l’enfance et l’âge mûr.  Ce qui veut dire qu’avant d’atteindre l’âge de la sagesse infaillible, la jeunesse laisse le temps de se parfaire. C’est le temps des expériences, des erreurs et des réussites.

Nos ancêtres, jadis, ont durement travaillé pour nous léguer une terre fertile, une société organisée et des valeurs fortes, avec les moyens dont ils disposaient. Bien avant notre monde moderne, ils ont bâti et consolidé un monde qui forge notre histoire. Sans électricité, sans eau courante, sans téléphone, et sans internet. Ils ont apprivoisé leur environnement, tel qu’il était, pour l’adapter à leurs besoins. Ils nous ont démontré que face à toute difficulté, il existe une solution.

Chers jeunes, nous sommes bientôt en 2017, et malgré les prévisions plus que pessimistes des économistes mondiaux, nous restons convaincus qu’un avenir radieux attend le continent Africain et sa jeunesse.

Très respectueusement.    

Ibrahima Théo LAM

E-mail : theo.lam@esdl.sn / lamtheo79@yahoo.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here