Report des Législatives, arrestations de Barth et Bamba Fall : le Grand Parti liste les carences du régime de Macky Sall

Après la traque des biens mal acquis, la Jeunesse du Grand parti (Gp) dénonce, avec la dernière énergie, la «traque aux opposants», désormais, la nouvelle trouvaille du régime de Macky Sall.

Pour manifester leur courroux, les camarades de Malick Guèye invite «tous les Mouvements jeunes des partis de l’Opposition et de la Société civile à s’unir, comme un seul homme, pour porter le combat de la liberté, de la bonne gouvernance et de la transparence».

Dans un communiqué parvenu à la Rédaction de Actusen.com, les camarades de Malick Gackou fustigent l’arrestation de Bamba et Cie accusés de «tentative d’assassinat, d’association de malfaiteurs et violence et voie de fait», suite à la violence du 5 mars 2016, à la Maison du Parti socialiste (Ps). Et se ruent dans les brancards, s’agissant de la réouverture de l’affaire Barthélémy Dias.

A en croire les camarades de Malick Gueye, aux carences économiques, sanitaires, sociaux entre autres, voilà que le régime de Macky s’illustre dans l’intimidation en cassant du sucre sur le dos des opposants.

«Ce régime n’a aucun autre moyen de faire face à l’opposition que d’utiliser l’argument de la force, pour faire taire, par tous les moyens, les braves leaders et lanceurs d’alertes», note le communiqué, qui dénonce, par ricochet, la décision unilatérale, de reporter les Législatives au 30 juillet au lieu du 2 juillet comme initialement, prévu.

Actusen.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here