Taïwan tire un missile vers la Chine «par erreur» et touche un navire de pêche

C’est une erreur, ont rapidement indiqué la marine taïwanaise et le ministère de la Défense, assurant qu’une enquête était en cours.

Le bâtiment de guerre taïwanais, une corvette de classe Chinchiang qui mouillait dans une base navale du sud du pays, a lancé ce vendredi un missile «tueur de porte-avions» en direction de la Chine continentale, alors qu’une inspection était en cours à son bord.

Le missile s’est abîmé en mer au bout de quelques dizaines de kilomètres, au large de Penghu, un archipel contrôlé par Taipei dans le détroit de Formose.

Mais avant cela, il a traversé un bateau de pêche taïwanais, tuant le capitaine et blessant trois membres d’équipage. L’armée a présenté ses excuses, assurant qu’elle allait prendre en charge les proches de la victime.

Ce tir de missile, présenté comme une erreur humaine isolée, survient au moment où Pékin fête les 95 ans de la fondation du Parti communiste chinois. L’engin, d’une portée de 300 kilomètres, aurait théoriquement pu atteindre la Chine continentale.

Les relations sont déjà tendues entre les deux voisins depuis l’élection en janvier dernier à la tête de Taïwan de la présidente Tsai Ing-wen, qui souhaite distendre les liens renoués par son prédécesseur avec Pékin. Pékin qui estime toujours que Taïwan fait partie de la Chine et doit à terme la rejoindre. En attendant, plusieurs centaines de missiles chinois sont toujours pointés sur l’île.

Actusen.com avec Rfi.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here