Sa demande de Lp reportée pour les besoins de la confrontation : “Al Xamiss” à hauts risques pour le “Khalife” de Dakar

La montagne a accouché d’une petite souris. En effet, alors que le dépôt de la demande de liberté provisoire de Khalifa Sall était attendu, ce lundi matin, sur la table du Doyen des juges, il a été, finalement, reporté.

A l’origine, la décision du magistrat-instructeur de procéder, “Al Xamiss” (jeudi) prochain, à une confrontation entre le maire de Dakar et ses co-prévenus, dans le cadre de la Caisse d’avance de la Municipalité de la capitale sénégalaise.

Mais, d’ores et déjà, cette confrontation ne devrait pas manquer de piquant pour ce face-to-face entre le “khalife” de Dakar et ses collaborateurs. Dans la mesure où, dans sa livraison de ce lundi, le journal Libération renseigne que le Directeur administratif et financier de la Mairie a bel et bien reconnu que les factures étaient fausses.

Lesquelles fausses factures, les mandats de paiement, les faux Procès-verbaux de réception des tonnes de mil et de riz supposées acquises auprès du Groupement d’intérêt économique (Gie) Tabaar ont été révélés en exclusivité par Actusen.com, il y a de cela quelques jours.

Pour rappel, le Maire de Dakar est sous mandat, depuis le 7 mars dernier, pour présumés blanchiment de capitaux, détournement de deniers publics, faux et usage de faux en écritures de commerce et complicité dans l’affaire de la Caisse d”avance de la Mairie de Dakar.

Gaston MANSALY  (Actusen.com)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here